[Dossier] Emile Louis

Автор: Reynald | Опубликовано: 2017-03-05 | Просмотров: 42 | Комментариев: 0 Edit     

emile_louis.jpg

Elles s’appelaient Christine, Jacqueline, Chantal, Madeleine, Françoise, Bernadette et Martine. D’elles, il ne reste que quelques photos d’identité jaunies par le temps, les visages sont flous, les sourires cachés . Entre 1975 et 1979, ces sept jeunes femmes, âgées de 15 à 26 ans, ont disparu, dans le département de l’Yonne, sans laisser de traces. Elles étaient toutes des enfants de la DDASS, la Direction Départementales des Affaires Sociales et Sanitaires. Pendant des années, personne ne s’en est inquiété de ces disparitions successives. Il faudra l’abnégation d’un gendarme et d’une association pour que l’affaire soit enfin prise en charge par la justice. Ce n’est que trente ans après les faits que l’enquête aboutit. Et l’on découvre que derrière ces mystérieuses disparitions se cache un homme, l’un des plus grands tueurs en série de l’histoire judiciaire française. Un individu, qui, pendant toutes ces années, est passé à travers les mailles du filet. Cet homme, c’est Emile Louis, reconnu coupable du meurtre des sept femmes en 2004. Comment expliquer cette inertie ? Pourquoi ces disparitions n’ont-elles intéressé personne pendant si longtemps ? Certains ont parlé de complot, de réseau, de protection… En réalité, derrière ce fait divers, se dévoile une réalité encore plus sombre, celle d’une justice à deux vitesses. Cette histoire nous plonge également au cœur de l’appareil social français : de la considération des handicapés mentaux à leur prise en charge, donc de la place qu’ils occupent dans la société et surtout comment la société s’en occupe… ou pas.

-Christine Marlot (16 ans), disparue le 23 janvier 1977.

-Françoise Lemoine (19 ans), disparue en été 1977 à Auxerre.

-Bernadette Lemoine (21 ans), disparue en 1977 à Auxerre.

-Jacqueline Weiss (18 ans), disparue le 4 avril 1977 à Auxerre.

-Madeleine Dejust (22 ans), disparue en juin 1977 à Auxerre.

-Chantal Gras (18 ans), disparue le 22 avril 1977 à Villefargeau.

-Martine Renault (16 ans), disparue début 1979.


christine marlotChristine MARLOT est née le 26 mai 1961 à Avallon (Yonne). Prise en charge par la DDASS à neuf ans, elle est scolarisée à l'institut médico-éducatif (IME) de Grattery à Auxerre. Elle est décrite comme une adolescente ayant "d'importants problèmes affectifs encore accentués par la mort de sa mère". Elle a fugué à plusieurs reprises de ses familles d'accueil.

 

Françoise LEMOINE est née le 1er décembre 1948 à Chablis (Yonne). Prise en charge par la DDASS à quatre ans et demi, son dossier administratif mentionne une jeune fille "incapable de se diriger seule". A partir de sa majorité, elle occupe plusieurs petits boulots, et accouche en 1972 d'une fille. Emile Louis a affirmé avoir été son amant.

 

Bernadette LEMOINE est la soeur de Françoise. Elle est née le 22 novembre 1958 à Tonnerre (Yonne), et est placée en foyer à Auxerre à 14 ans et est scolarisée à l'IME de Grattery. Cette jeune fille, décrite comme "réservée", épouse Jean-Pierre Gay-Para en 1977, avec qui elle aura un fils.

 

Jacqueline WEISS est née le 7 août 1958 à Esch-sur-Azlet au Luxembourg. Élevée par sa grand-mère jusqu'à son décès en 1973, elle est ensuite placée chez l'épouse d'Emile Louis, Simone Delagneau, où elle revient un an avant sa disparition. Elle est alors employée de maison. Son dossier administratif fait état d'une "jeune fille réservée", "d'un niveau intellectuel normal" et "faisant montre d'une certaine crainte de l'adulte".

 

madeleine dejustMadeleine DEJUST est née le 1er octobre 1955 à Saint-Romain-le-Preux (Yonne). Confiée à l'âge de 5 ans au foyer de l'enfance d'Auxerre, elle est scolarisée à l'IME de Grattery en 1970. Elle est perçue comme une jeune fille "très renfermée" et "influençable". Elle travaillait dans un centre d'aide par le travail, au moment de sa disparition.

 

Chantal GRAS est née le 19 janvier 1959 à Paris. Elle a été confiée en famille d'accueil dès l'âge de 4 ans. En 1974, elle est scolarisée à l'IME de Grattery en section repassage. Elle est décrite par les institutions comme une jeune fille "incapable de discernement". Selon plusieurs témoins, elle avait une grande admiration pour Emile Louis qui la conduisait au centre médico-éducatif.


Martine RENAULT est née le 19 février 1963 à Auxerre. Recueillie par la DDASS en 1965, elle connaît plusieurs placements en familles d'accueil. Des témoins évoquent une adolescente "mal dans sa peau" et "naïve". L'année de sa disparition, elle est scolarisée en seconde spécialisée. "Une enquête préliminaire, effectuée à l'époque mais non retrouvée, aurait conclu à une disparition suspecte", selon une source judiciaire.
Les sept jeunes handicapées sont donc toutes reliées à Emile Louis et lui vouaient une confiance sans bornes. Il copine avec ces jeunes femmes rejetées, quitte à les fréquenter. Elles ont toutes été aperçues près de lui peu de temps avant leur disparition. Le gendarme remet en 1984 un rapport circonstancié au parquet d'Auxerre qui accable Emile Louis et le met en cause dans les disparitions. Mais le parquet d'Auxerre classe l'affaire. 
Emile Louis est un enfant du pays qui naît le 21 janvier 1934 à Pontigny à 25 km au nord-est d'Auxerre dans l'Yonne. Il est abandonné par sa mère au cours des premiers jours de sa vie et est pris en charge par la DDASS, puis adopté par une famille d'accueil.
Son père adoptif est artisan maçon et fossoyeur. Sa mère adoptive est autoritaire et froide, Il apprend à 14 ans que ses parents nourriciers ne sont pas ses vrais parents. Adolescent, il séjourne dans un centre de délinquance en Saône-et-Loire où il est violé. Élève moyen, il obtient son certificat d'études. En 1952, âgé de 18 ans, il s'engage dans la Légion étrangère et participe à la guerre d'Indochine pendant deux ans où il est affecté dans la marine en tant que transport de soldats tués au front. Il revient d'Indochine française à la fin de la guerre en héros avec plusieurs décorations militaires.


disparuesdelyonne.jpg

Категория: Les Tueurs En Série

Статьи по теме:
  • [Dossier] Roberto Succo

  • [Dossier] Joseph-Thomas Recco dit Tommy

Комментариев пока нет, хотите стать первым?

Оставить комментарий



Les Commentaires récents

Les Derniers Messages

  • juste un teste pour la partie discussion libre

    2017-03-06 18:32

Affaires Non Résolues Affaires Non Résolues Affaires Non Résolues Affaires Non Résolues